dimanche 8 février 2009

Lili

Ma meilleure amie s'appelle Sandrine. Mais pour moi, c'est depuis de longues années "Lili", rapport à son patronyme pour le moins compliqué !

Lily, c'est désormais le prénom de sa petite poupée, née jeudi dernier à 1h30.

Je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer cette Lily-là, car en apprenant sa naissance, j'apprenais également qu'elle est atteinte d'une malformation cardiaque.

Petite Lily est en soins intensifs, elle se fait opérer lundi, et je ne cesse de penser à Elle, à sa maman que je ne sais pas comment aider, à Geoffrey que j'imagine fort comme un roc en ces temps abominables, à Illan qui n'a que 18 mois de plus que sa petite soeur...



Petite dédicace à mes deux Lili





2 commentaires:

magpresse33 a dit…

Chere Lili,
Tout autour n'est qu'attente et bruissement, les ronrons que tu entends sont des félins mécaniques et les sonars lointains naviguent en océans profonds. Chere Lili, que je te dises ce qu'au monde il faut voir, que je te transporte par espoir le long de ces lochs infinis, dans ces contre escarpes sans balises ou se perdent les bêtes et les hommes : cirques et tarantelles, passages étroits, engloutissements sous rires et chaleur des matinées. Vagues frappées, crépuscules chatouilleux, terre de nous, des autres, de tous. Chere Lili tu t'accrocheras pour qu'un jour je te lise l'histoire des Rois au trait qui porte loin, les vieux romains, les jeunes basques. Leo te promènera dans ses cabriolets pétards, en faisant des bruits d'étincelles.
Déjà la ville s'allume, des cracheurs de feux zebrent les étoiles, des chants montent en arpèges, des homme et des femmes pleins d'amour et de bras t'attendent : tu ressens à peine son souffle mais le voilà.
Le voilà chère Lili.
L'horizon !

{fRed} a dit…

que la paix te porte petite Lili et qu'elle soit un soutien à ceux qui t'aiment